Production d'un Livre photo Pixum

Découvrez comment se passe la production de nos livres photo : de l'entrée des données jusqu'à l'expédition du livre photo

Je découvre

Étape par étape : la production d'un Livre photo Pixum

Comment produit-on un Livre photo Pixum ? Comment se déroule la production ? À tous ceux qui se sont déjà posé cette question, nous souhaitons aujourd'hui leur donner la possibilité de jeter un ½il derrière les coulisses ! Pour cela, notre équipe presse s'est rendue dans un de nos labos de production afin de documenter étape par étape la production d'un Livre photo Pixum : de l'entrée des données jusqu'à l'expédition du Livre photo Pixum.

Étape 1 : DPO

Nous accompagnons la production d'un Livre photo Pixum XL (carré) sur papier premium mat satiné. Que se passe-t-il avec vos photos, quand on clique sur « Acheter » dans le panier et qu'il est écrit que votre commande est partie en production chez Pixum ?

Dans la première étape, les données sont transférées à la production via un serveur. Ici toutes les commandes sont collectées et triées pour faire en sorte que le déroulement soit le plus efficace possible. En outre, les données sont vérifiées pour les erreurs et la DPO (Digital Photo Optimization) débute. La DPO est l'optimisation automatique de l'image. Cela signifie que les couleurs, contrastes et la netteté sont retravaillés pendant l'exposition dans les différentes machines. Nous vous recommandons de toujours activer la DPO, sauf si vous avez retravaillé la photo dans Photoshop, par exemple.

Étape 2 : Le papier

Lors de la création du livre photo, les clients Pixum ont le choix entre 6 sortes de papiers (en fonction des formats des livres photo) :

  • Papiers photo : Papier photo brillant, papier photo extra mat et papier photo mat
  • Papiers premium : Papier premium mat satiné, papier premium brillant et papier premium mat

Vous trouverez sur notre page explicative sur les papiers toutes les informations et caractéristiques de ces 6 types de papiers. Parce que chacun a des préférences différentes en terme de papier, nous vous proposons trois types de finition par catégorie de papier : D'un papier très mat à un papier brillant.

Chez Pixum, nous n'utilisons que du papier qui a été certifié et testé pour assurer un niveau de transformation suffisamment rapide, sécurisé et le plus élevé possible. Par ailleurs, nos papiers sont particulièrement robustes et résistants.

Étape 3 : La machine

Votre livre photo est imprimé en méthode ElektroInk. Qu'est-ce que cela signifie ? Nous avons examiné l'intérieur de la machine : le papier est alimenté et enroulé autour d'un rouleau. Un second rouleau est chargé électriquement et puis transfère l'encre sur un autre rouleau en caoutchouc. Ce rouleau en caoutchouc entre en contact avec le rouleau sur lequel le papier est situé. La page est alors imprimée.

La page doit maintenant être tournée pour être imprimée au verso, car vous souhaitez avoir une page imprimée des deux côtés lorsque vous tournez vos pages. Le papier sort alors de la machine, où il est rassemblé jusqu'à ce que toutes les commandes soient terminées. Ensuite, il est amené à l'étape suivante par l'un des employés. Saviez-vous que nous n'imprimions pas le noir tout simplement noir ? Nous imprimons les couleurs jaune, bleu, rouge et noir les unes au-dessus des autres, afin que la teinte de noir soit plus intense.

D'après vous, combien de pages par heure peut produire cette machine ? Allez, on vous donne la réponse : 3600 pages par heure !

Étape 4 : Contrôle qualité et alimentation en papier

Notre machine contrôle de manière indépendante la qualité. Elle utilise de petites LED et un scanner. La saturation de la couleur et la pression des points sont régulièrement contrôlés et également par l'opérateur de la machine. A cet effet, les pages de tests de la machine sont imprimées et contrôlées à l'aide d'un compte-fils (une loupe spéciale).

Il y a 2 types de machine qui produisent des pages des Livres photo Pixum. Dans une des sortes de machines, les pages sont imprimées à partir d'une pile, l'autre à partir d'un rouleau. Pour la plupart des livres, le papier de 200 gr est utilisé (pour les livres photo XL également 250 gr). La production avec le rouleau est beaucoup plus rapide que la production avec la pile. En comparaison, la machine avec les pages en vrac imprime 3600 pages par heure, la machine avec le rouleau par contre arrive à imprimer 28 mètres par minute. Le résultat au niveau de la qualité de l'impression est néanmoins identique.

Étape 5 : Finition - découpe - tri

Nos pages de livre photo ont donc été imprimées et attendent la prochaine étape. En fonction du choix du papier, les pages partent à la découpe ou à la finition (par exemple une finition brillante), au cas où vous en auriez choisi une. Vous pouvez voir ici la machine qui perfectionne le papier haut de gamme, en appliquant un film très mince sur le papier.

Ensuite, les pages sont séchées. Afin que celles-ci se superposent lorsqu'elles reviennent de la découpeuse, des collègues de la production ont eu l'idée, car les pages brillantes arrivent toutes glissantes, d'empiler les pages terminées dans une caisse en bois ouverte. Ainsi, elles ne peuvent pas glisser hors de la pile. Les pages du livre photo que nous avons choisi sont mates, c'est pourquoi notre équipe ne s'est pas attardée sur cette étape.

Nous poursuivons ensuite avec la découpe. Il s'agit d'une sorte de préparation pour le collage des pages. Pour le pli, seul le bord gauche est coupé de sorte qu'il y ait de la place pour la colle. Cependant, les pages de notre livre photo sont toujours mélangées aux pages des autres livres photo, car la machine qui a imprimé les pages les a empilées les unes après les autres.

Un collègue du laboratoire doit veiller à ce que les livres soient « séparés » à un moment donné. Pour rendre cette étape plus efficace, il existe aux bords extérieurs des pages des petites marques de couleur. C'est ainsi plus facile pour l'employé de séparer les pages des différents livres photo.

Étape 6 : Le collage des pages

Maintenant le moment est venu : à partir de la pile de feuilles, un Livre photo Pixum est réalisé. Afin que le « contenu » (c'est-à-dire les pages de votre livre photo) et plus tard la couverture puissent être reliés, ils sont placés dans une enveloppe. Le tout part directement à la machine suivante : les pages seront ici préparées au processus de collage.

Dans l'étape suivante, les pages passent par le collage et reçoivent par sécurité encore une sorte de papier crépon. Afin que la colle sèche bien, les livres sont acheminés vers un tunnel de séchage et attendent leur couverture. Terminées, les pages ne vont désormais nulle part ailleurs.

Lorsqu'il est signalé à la production que le contenu est bientôt prêt, les collègues se trouvant dans un bâtiment adjacent commencent à produire les couvertures. Pour cela quelques étapes sont nécessaires :

  • Impression de la couverture des photos sur un papier épais de 150 grammes
  • Stratification du papier de sorte qu'il soit protégé contre la saleté et l'humidité
  • Séparation des coins, afin que la couverture passe bien avec les coins
  • Collage de la couverture sur le carton
  • Pliage des bords du carton - la couverture est terminée

Dans cette machine, la couverture et les pages sont désormais reliées les uns aux autres. Maintenant la couverture extérieure des pages du livre est collée avec la couverture du livre photo. Votre Livre photo Pixum est terminé !